Les missions de notre comunautés ont fluctué au rythmes des besoins et des évènements survenus dans la région. Si le Liban accueille le plus grand nombre de soeurs actuellement, il a existé des missions qui pour des raisons souvent liés aux conflits sévissant au Proche-Orient ont par la suite été fermées.

Aujourd’hui, la congrégation est présente au Liban et en Syrie, malgré la fermeture d’une mission dans la région du Hauran.

LIBAN

Une quinzaine de religieuses se répartit le travail entre :

  1. L’intendance générale de la congrégation.
  2. L‘orphelinat qui accueille entre 80 et 100 enfants chaque année.
  3. La cuisine et les travaux saisonniers de conserverie (confitures, kechik, makdous…)
  4. La lingerie.
  5. L‘école de Jabboulé.
  6. La fromagerie.

SYRIE

La congrégation, avant que la guerre ne s’intensifie en Syrie, était présente à Damas et à Khabab.

Khabab est le siège de l’archevéché grec-melkite catholique de Bousra et du Hauran. Les soeur y assuraient une mission d’aide auprès de l’archevéque. Malheureusement, la région  a subi de nombreuses exactions et les soeurs ont été appelées à quitter la région.